Toulouse/L’Altigone de St Orens - 18/05/2024

L’Altigone de St Orens
1bis place Jean Bellieres 31650 St Orens de Gameville
0
Informations sur la scène
14 x 9, tapis de danse, circulation arrière possible
p
Information complémentaires

S’y rendre


Venir en voiture

Périphérique sud-est sortie 18 vers Revel/Saint-Orens ou par l’A620 sortie 19a vers Labège. Depuis le centre ville, prendre l’avenue Jean Rieux ou l’avenue Saint-Exupéry.
Du centre de Toulouse, prendre l’avenue Jean Rieux ou l’avenue Saint-Exupéry.
Grand parking gratuit situé juste devant la salle !


Venir en transport

Lignes Tisséo n°80, 83 et Linéo 7, puis changement à l’arrêt Malepère pour la ligne 78 jusqu’à l’arrêt Chênaie, ou pour la ligne 109 (uniquement en journée) jusqu’à l’arrêt Altigone.
tisseo.fr

 

Prochaine édition: Samedi 3 mai 2025

Le Jury

Magalie Paquier

Magalie Paquier

Originaire de la région bordelaise, je découvre l’apprentissage de la danse grâce à un petit livre
illustré, et c’est à 7 ans que je chausse mes premiers chaussons.
A 20 ans, après un cursus scolaire classique et un BTS en poche, je pars vivre sur Paris, et
commence la formation Danseur Professionnel chez Rick Odums.
Je me forme par la suite dans l’école Mondap’art pour approfondir ma danse en tant qu’interprète.
Une toute autre approche qui m’amène à aller chercher le mouvement dans le ressenti et développer ma créativité.
Ce fut pour moi une nouvelle opportunité de travailler et d’apprendre avec des noms tels que Alain Gruttadauria, Peter MIKA, Corinne Lancelle dont la matière m’a beaucoup inspiré.
A 23 ans, je rentre sur Bordeaux et commence à côtoyer la scène en tant que danseuse professionnelle pour différentes compagnies dans le secteur événementiel.
En parallèle, je continue les trainings et les rencontres chorégraphique comme Marielle Morales, Maïté Langevin.
J’intègre également le Music Hall de Bergerac, puis l’Ange Bleu avec qui je pars en tournée en Chine, une riche expérience. Danseuse dans différentes compagnies comme
Amazone, Alaia, Magic Albret, fantaisie folie’s, Cie Lychore
la Cie Anna smile, Soledad, La fourmi rouge …
Je participe à différents projets de danse contemporaine avec les compagnies Descendanse, Evi-danse, Cie infini et la compagnie PulsionL avec qui aujourd’hui je développe l’aspect danse-théâtre.
Je me forme au théâtre par le biais de compagnies et travaille en tant que comédienne avec l’opéra de Bordeaux, dans des séries télévisées, au théâtre du pont tournant sur « Antigone ».
Aujourd’hui, je continue ma carrière de danseuse et multiplie les projets divers et variés, ce qui constitue ce que je suis aujourd’hui, une danseuse-interprète nourrie de différentes matières.

François Gustave danseur hip-hop

Ghost

Activiste depuis 2003, Ghost aka François Gustave reçoit d’abord une rapide initiation en debout à Paris (pendant 1 an avec Papyon et Loïc Légendes urbaines) avant de se mettre au Breakdance en 2003, et d’intégrer ses premiers groupes Sigmoïde puis le groupe Toulousain Slam Jam. Il se formera auprès de plusieurs personnes via des stages et de l’accompagnement (Storm, Ken Swift, Lilou, Abdul, Slam Jam…).
Il travaillera ensuite avec un très grand nombre de structures (KMK,MAPCU, L danse, CACDU, Battle Pro, des Mairies, des associations, écoles de danses, des marques comme Reebok, Calvin Klein, des artistes comme Dadoo, Don Choa, Dj Abdel, le stade toulousain, le don du sang, Redbull, et bien d’autres) sur la région Toulousaine, en France et à l’international. Breakeur complet, il se fait d’abord connaître sur la région par sa technique et ses phases, avant de revenir aux fondamentaux pour finir avec ses propres signatures.
Tantôt dans la lumière, tantôt dans l’ombre, Ghost a partagé ses 20 dernières années d’activisme entre la formation (cours, stages, formations pour lesquelles il créera des supports de travail), la compétition, la création et l’interprétation de spectacles, la gestion d’équipe, l’organisation d’événements et l’accompagnement de danseurs hip-hop.
Pour l’ensemble de son travail, il a d’ailleurs été titré “Ambassadeur de la culture Hip-Hop” par Sidney (animateur de l’émission H.I.P-H.O.P sur TF1, Afrika Bambaataa et le C.A.C.D.U).Venant d’une famille pionnière dans le bio et la santé alternative, il est également rebouteux et a utilisé ses connaissances au profit de la pratique du breakdance.
Créateur et manager de la Brigade Fantôme depuis 2014, il est également consultant en communication/événementiel/artistique/marketing.

maria gutierrez

Maria Gutierrez

Formée au real conservatoire de danse de Madrid comme artiste chorégraphique puis à l’English National Ballet de Londres elle obtient son DE danse classique.

Arrivée à Toulouse en 2001, Maria Gutierrez était l’une des figures emblématiques du Ballet du Capitole. Première soliste de la compagnie, elle a réalisé les rôles de répertoire classique, néo-classique contemporain et travaillé avec de nombreux chorégraphes et maîtres de ballet célèbres, exerçant des méthodes de différents styles de danse.
Soliste invitée au Ballet Royal de Flandres, au Teatro Massimo di Palermo, au Tulsa Ballet, au Jun Ballet Kyoto et au Staatsschauspiel Dresden.

Maria a fait ses adieux à la scène en 2017. Pour sa carrière exceptionnelle elle a reçu la médaille de la ville de Toulouse. Aujourd’hui, elle enseigne et transmet sa technique notamment au conservatoire de Toulouse.